Découvrez comment la solution Parasoft Continuous Quality permet de contrôler et de gérer les environnements de test pour fournir des logiciels de haute qualité en toute confiance. Inscrivez-vous pour la démo >>

Les tests de charge et de performance garantissent la résilience de votre application

Assurez-vous que votre logiciel fonctionne comme prévu dans diverses conditions de fonctionnement.

Qu'est-ce que les tests de charge et de performances ?

Les entreprises sont sous pression pour offrir une excellente expérience client. Vous devez vous assurer que votre logiciel répond de manière fiable, correcte et cohérente, quelle que soit la charge d'utilisation.

Les tests de performances évaluent le comportement d'une application dans des conditions spécifiques et analysent les résultats afin que vous puissiez identifier et résoudre les goulots d'étranglement ou les blocages qui empêchent le bon fonctionnement.

Grâce à une stratégie de test de charge et de performances, vos applications peuvent être mieux préparées à une demande inattendue. Les outils de test de charge et de performance garantissent que votre système gère les pics de trafic soudains et offre une expérience utilisateur supérieure.

Pourquoi les tests de charge et de performance sont-ils nécessaires ?

La plupart du temps, votre application fonctionne dans des conditions normales. Mais de temps en temps, la charge atteint des pics ou les performances d'un système dépendant chutent.

De nombreuses organisations n'effectuent des tests que sur un sous-ensemble des conditions potentielles que les utilisateurs pourraient rencontrer. Les équipes agiles reconnaissent qu'elles doivent exécuter des tests de performances sur diverses charges de travail pour répondre aux attentes des utilisateurs.

Les outils de test de performance et de charge sont un voyant du moteur de contrôle sur les performances du système. Ils testent sous des charges régulières et extrêmes pour trouver les défauts et s'assurer que votre application peut supporter la chaleur. L'automatisation des tests permet d'exécuter plus facilement et plus rapidement une combinaison d'étapes de test de performances en parallèle.

Avantages des tests de performance

Les tests de performance offrent de nombreux avantages. En voici quelques uns.

Vérifie les fonctionnalités de base de votre logiciel

Une base logicielle solide est la clé du succès d'un logiciel. La vérification des performances des fonctions de base du logiciel permet à la direction de prendre des décisions essentielles en fonction du succès ou de l'échec des performances du logiciel. Effectuez des tests de performance en tant que sous-ensemble essentiel de votre stratégie globale de test d'applications.

Mesure la précision, la vitesse et la stabilité de votre logiciel

Chaque test mesure un aspect particulier de la performance et génère des résultats de test pour analyse. Cela vous permet de visualiser les parties vitales du logiciel sous une utilisation normale et maximale des ressources, vous donnant des données sur la façon dont le programme gère l'évolutivité. Les données, comparées à des normes de base connues, permettent aux développeurs de prendre des décisions intelligentes sur les changements nécessaires.

Vérifie le fonctionnement sous contrainte

Les tests logiciels de charge et de performances prédisent souvent le comportement et peuvent aider DevOps à planifier des circonstances inattendues ou inhabituelles. Il est important de déterminer rapidement si votre organisation peut gérer l'évolutivité. L'utilisation de méthodologies de test le plus tôt possible aide les testeurs à maximiser les performances et à affiner la capacité à gérer la demande.

Peut assurer la satisfaction de l'utilisateur

Une première impression favorable des clients potentiels est cruciale. Les recherches indiquent que près de la moitié de tous les utilisateurs comptent sur les applications de services mobiles et Web pour se charger en deux secondes ou moins. Votre logiciel dispose de ce petit délai pour faire un bon show aux utilisateurs potentiels avant qu'ils ne se déconnectent. Le temps de chargement peut s'accélérer à mesure que les capacités du réseau et les vitesses de connexion augmentent.

Lorsque vous mesurez les performances, cela vous permet de surveiller la façon dont les clients réagissent au logiciel. Cela offre un avantage car vous pouvez identifier les problèmes critiques avant que vos clients ne le fassent.

Identifie les incohérences et aide à résoudre les problèmes

Les tests de performance fournissent un coussin aux développeurs avant qu'ils ne publient le logiciel. Les problèmes s'amplifient souvent après la libération ; ce plan de test résout tous les problèmes. Il est important que les équipes surveillent les tests de performance dans toutes les divisions de l'entreprise, afin que les décideurs aient des canaux ouverts pour communiquer avec l'informatique, s'assurant ainsi que les performances des logiciels correspondent aux stratégies commerciales.

Un environnement de mise en scène adéquat pour les tests laisse plus de temps pour améliorer la technologie par opposition à la lutte contre les incendies dans des problèmes évitables préexistants. Ces problèmes peuvent croître rapidement et devenir coûteux une fois que le logiciel est entre les mains du client.

Types de tests de performances

De nombreux types de tests de performance existent. La conception du test peut varier en fonction de l'objectif du test. Nous incluons ici un certain nombre de types de tests importants.

test de charge

Ces tests simulent le nombre approximatif d'utilisateurs susceptibles d'utiliser l'application. Lors de la reproduction de conditions de charge et d'utilisation attendues représentatives, centrées sur les temps de réponse, les tests de charge aident à identifier les éventuels goulots d'étranglement. Le test permet aux développeurs d'évaluer si les applications répondent aux attentes en matière de réactivité et de stabilité en fonction de la charge générée.

Tests de volume

Également connu sous le nom de test de capacité. Lorsque les testeurs utilisent des tests de charge, ils remplissent de grandes quantités de données dans une base de données et surveillent le comportement du système dans son ensemble. Le but est d'observer les performances des applications du logiciel sous différents volumes de base de données.

Test de stress

Cela implique que les testeurs testent l'application dans des flux de travail extrêmes, ce qui permet aux testeurs d'observer comment l'application gère de gros volumes de traitement de données ou un trafic élevé. L'idée est d'identifier le point de rupture de l'application.

Test d'endurance

Aussi connu sous le nom de test de trempage. Les testeurs utilisent ce test pour s'assurer que le logiciel peut gérer la charge spécifiée sur de longues périodes. Cela peut également vérifier que les problèmes de fuite de mémoire ne se produisent pas après l'exécution de l'application pendant de longues périodes.

Tests de pointe

Les testeurs utilisant ces mesures de test cherchent à comprendre les implications sur les opérations d'un système lorsque les activités sur le système sont supérieures à la norme. Contrairement aux tests de résistance, ces tests tiennent compte de la complexité des actions exécutées par le système et du nombre d'utilisateurs impliqués, ce qui entraîne une augmentation du nombre de processus métier générés par le système.

Tests d'évolutivité

Les goulots d'étranglement se produisent lorsque la capacité est insuffisante pour gérer la charge de travail. Les testeurs utilisent des processus de test d'évolutivité pour découvrir la capacité de l'application logicielle à « évoluer » pour gérer les augmentations de la charge des utilisateurs. Cela les aide à planifier tout ajout à la capacité de votre système logiciel.

Types de mesures de test de performance

Ces métriques de performance de test ont un fil conducteur : la vitesse. La vitesse est l'un des attributs les plus importants d'une application, car elle maintient l'intérêt et l'attention de l'utilisateur, améliorant ainsi l'ensemble de l'expérience de l'utilisateur final. Les autres attributs incluent le temps de réponse, l'évolutivité et le temps de chargement.

Temps de chargement

Le temps de chargement désigne la durée de temps réel nécessaire à un système pour démarrer une application. Il est préférable qu'il soit court, si possible moins de quelques secondes. Certaines applications, cependant, peuvent nécessiter jusqu'à une minute.

Temps de réponse

Le temps de réponse est le temps nécessaire à l'application pour émettre une réponse après qu'un utilisateur a saisi des informations dans l'application. Un certain nombre d'études, dont celle-ci, associent des temps de réponse courts à une satisfaction élevée des utilisateurs.

Évolutivité

Une mauvaise évolutivité signifie qu'une application logicielle ne peut pas s'adapter à la gamme de types d'utilisateurs ou au nombre d'utilisateurs que les développeurs s'attendaient à ce qu'elle gère lorsqu'ils l'ont créée. Les testeurs utilisent des tests de charge pour s'assurer que l'application peut faire ce qu'elle est censée faire en termes de nombre et de plage.

Bottlenecking

Lorsqu'un système présente des goulots d'étranglement, il en résulte une latence du système et des performances globales médiocres. Cela se produit lorsque des problèmes matériels ou des erreurs de codage entraînent une diminution du débit sous des charges spécifiques. Souvent, une seule mauvaise section de code peut provoquer un goulot d'étranglement. Pour y remédier, les développeurs doivent trouver et corriger la zone de code qui cause de mauvaises performances ou ajouter plus de matériel. Les goulots d'étranglement de performances courants incluent l'utilisation du processeur, du réseau et de la mémoire ; limites du système d'exploitation ; et l'utilisation du disque.

Meilleures pratiques de test de performance

Voici quelques bonnes pratiques en matière de surveillance et de test des performances.

  • Bien comprendre l'application. Quelles sont ses capacités, les cas d'utilisation prévus et les situations dans lesquelles il est censé prospérer ?
  • Bien comprendre les différents types de tests (mentionnés ci-dessus) et comment et quand les utiliser.
  • Tenez compte de tous les environnements de produits et appareils possibles, y compris les navigateurs et les systèmes d'exploitation.
  • Utilisez DevOps. Impliquer DevOps rassemble le plan de test et les équipes de développement. Cela aide à identifier les erreurs plus rapidement et à les résoudre plus tôt.
  • Établissez votre environnement de test et vos outils pour valider les performances des applications. Isolez-le des tests d'acceptation des utilisateurs (UAT).
  • Définir des critères de fonctionnement de base pour le succès et les étendre aux conditions extrêmes dans lesquelles le fonctionnement doit être maintenu.
  • Concevoir des tests de performance. Tirez parti des scénarios de test d'API pour les tests de performances et personnalisez-les selon vos besoins.
  • Configurez l'environnement de test de performances, effectuez les tests et collectez les résultats pour analyse.
  • Examinez les résultats, identifiez les domaines de performance à traiter et répétez le processus (retestez) si nécessaire.
  • Trier les problèmes de performance. Impliquez toutes les parties concernées : testeurs, développeurs et opérationnels.

Comment démarrer et exemples

L'application que vous créez a des exigences de test fonctionnelles et non fonctionnelles. Les meilleures pratiques de test de charge et de performance sont un aspect nécessaire du développement logiciel, mais surtout lorsque la charge peut varier avec des fluctuations soudaines de la demande et du trafic réseau.

Prenez une longueur d'avance en utilisant vos scénarios de test d'API existants comme base pour les tests de performances. La solution de Parasoft crée des scénarios de test de performance multi-profils riches à partir de vos actifs de test fonctionnel.

Exemples de cas de test

  • Vérifiez que le temps de réponse est de 4 secondes ou moins lorsque 1000 XNUMX utilisateurs (ou utilisateurs virtuels) utilisent simultanément le site Web.
  • Vérifiez que le temps de réponse de l'application sous charge se situe dans une plage acceptable lors d'une connexion réseau lente.
  • Observez le nombre maximum d'utilisateurs que l'application peut prendre en charge sans se bloquer.
  • Enregistrez le temps d'exécution de la base de données lorsqu'elle lit ou écrit 500 enregistrements à la fois.
  • Vérifiez les utilisations de la mémoire et du processeur de la base de données et du serveur d'applications pendant les situations de charge maximale.
  • Vérifiez le temps de réponse de l'application dans des conditions de charge faible, modérée et élevée.

En utilisant ces cas de test dans des scénarios de test de performances réels, vous constaterez que des nombres spécifiques remplacent des termes vagues tels que « charge lourde » et « plage acceptable ». Les testeurs définissent les nombres des critères de performance en tenant compte du paysage technique de l'application et des exigences commerciales du projet.

Pourquoi Parasoft?

Mettre la performance en contexte

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les tests échouent. Tous les problèmes ne sont pas synonymes d'incendie. Les outils de test de charge et de performance de Parasoft testent les performances des applications de bout en bout, plaçant les problèmes de performances dans le contexte de l'expérience utilisateur. Cela vous permet de savoir quand il y a un incendie réel, d'évaluer son impact et de déterminer la meilleure approche pour l'éteindre.

Testez en toute transparence sur l'ensemble de l'application

Vous n'avez pas besoin de déployer un outil spécialisé pour les tests de charge et de performances, un autre pour tester les API et un troisième pour les tests d'interface utilisateur Web. Les solutions d'automatisation des tests de Parasoft font tout pour que vous puissiez déployer une suite de tests intégrée qui fonctionne de manière transparente sur toutes les interfaces.

Créez un scénario, utilisez-le plusieurs fois

Vous n'avez pas besoin de créer des scénarios distincts pour les tests fonctionnels, de charge et de performances. Au lieu de cela, Parasoft vous permet de réutiliser les mêmes scripts de test d'API à des fins de test multiples, ce qui vous permet d'économiser du temps, des efforts et de l'argent.

Tirer parti des données de performance historiques

Le tableau de bord de rapport de test de charge de Parasoft vous permet d'étudier facilement les données historiques de test de performance et de tirer parti de cette intelligence pour développer plus intelligemment. Affichez et analysez les résultats des tests pour déterminer les risques et les prochaines étapes.

Rendre les tests de performance pertinents

Faites correspondre vos profils d'utilisateurs à la façon dont ils utilisent votre application. Appliquez des charges qui simulent un tel scénario, afin que vos tests de charge soient personnalisés en fonction de votre base d'utilisateurs. Cette modélisation vous indique également comment les expériences utilisateur spécifiques seront affectées par de lourdes charges, afin que vous puissiez vous y préparer et soutenir vos clients.

Prédire les problèmes de performances

Lors de l'exécution de tests d'interface utilisateur Web Selenium, des analyses intelligentes intégrées regroupent les résultats des tests et fournissent des objectifs de performance ou des références pour générer des avertissements précoces en cas de problèmes de performances dans vos applications Web.

Foire aux questions

L'ingénierie de la performance implique des connaissances en programmation et des compétences techniques plus approfondies. Il évalue les performances globales de l'application pour identifier les domaines spécifiques à optimiser.

Certains d'entre eux sont:

  • Utilisation de la mémoire et du processeur
  • Pages mémoire
  • Bande passante
  • Le temps de réponse
  • Interruption du processeur, par seconde
  • Longueur de la file d'attente de rendement du réseau

Certaines erreurs incluent :

  • Passer directement aux tests multi-utilisateurs.
  • Ne pas valider les résultats des tests.
  • Des durées de fonctionnement trop courtes.
  • Ne pas définir correctement les utilisateurs simultanés.
  • Remplir les données de test de manière insuffisante.
  • Ne simule pas la bande passante du réseau.

Les fuites de mémoire se produisent lorsque la mémoire du tas est consommée sans être libérée lorsqu'une application n'en a plus besoin. Cela peut bloquer l'accès aux ressources mémoire et entraîner une grave dégradation des performances.

Même si Java inclut une gestion automatisée de la mémoire afin que les développeurs n'aient pas à se rappeler de libérer de la mémoire, il ne nettoie aucun objet encore référencé. Les développeurs peuvent éviter les fuites de mémoire grâce à une variété de techniques de codage et de meilleures pratiques qui peuvent être trouvées dans des didacticiels en ligne.