Rejoignez-nous le 30 avril : dévoilement de Parasoft C/C++test CT pour l'excellence en matière de tests continus et de conformité | En savoir plus

Tests basés sur le changement : stratégies pour le succès des logiciels

Tête de Jamie Motheral, responsable du marketing produit chez Parasoft
21 novembre 2023
7 min lire

Plongez dans le rôle des tests basés sur le changement dans le développement de logiciels. Poursuivez votre lecture pendant que nous dévoilons les détails à ce sujet, notamment les avantages, les outils et les meilleures pratiques qui peuvent responsabiliser les équipes de développement de logiciels.

Dans le développement de logiciels, le changement n'est pas simplement une fatalité, c'est un élément qui maintient les systèmes logiciels pertinents, efficaces et résilients. Ainsi, à mesure que la technologie progresse à un rythme incessant et que les demandes des utilisateurs deviennent de plus en plus complexes, la capacité d’adapter et de faire évoluer les logiciels devient primordiale. C'est là qu'interviennent les tests basés sur les modifications (CBT) : une technique de test logiciel stratégique qui vérifie les modifications spécifiques apportées à la base de code pour s'assurer qu'elles n'introduisent pas de nouvelles erreurs.

Les tests basés sur le changement ne sont pas un concept nouveau, mais leur importance a considérablement augmenté ces dernières années. Dans le passé, les tests logiciels se concentraient principalement sur des évaluations statiques avant la publication visant à détecter et à corriger les défauts. Cependant, cette approche s’avère souvent insuffisante lorsqu’il s’agit de traiter de la nature dynamique des logiciel moderne, où le changement est constant et inévitable. En d’autres termes, la montée en puissance de l’Agile et Méthodologies DevOps, les cycles de développement rapides et les pratiques d'intégration continue ont tous renforcé la nécessité d'une stratégie de test plus adaptable, proactive et en déplacement.

Par conséquent, avec les tests basés sur les modifications, il y a un changement fondamental dans la façon dont nous validons les logiciels, en particulier pour les systèmes volumineux et complexes. Au lieu d'attendre que des défauts apparaissent en production, cette approche tend à évaluer l'impact des modifications sur le code existant, garantissant que chaque modification est rigoureusement testée pour maintenir la stabilité globale du système.

Comprendre les tests basés sur le changement

Les tests basés sur les modifications sont une méthodologie de test de logiciels qui consiste à évaluer et à vérifier l'impact de modifications spécifiques apportées à une application logicielle lors de son développement ou de sa maintenance. Cette approche contraste avec les tests traditionnels, qui consistent à retester l'intégralité de l'application à partir de zéro. L'objectif principal du CBT est d'identifier et de confirmer que les modifications apportées à la base de code n'introduisent pas de nouveaux défauts ou n'affectent pas négativement les fonctionnalités existantes. Il offre plusieurs avantages, notamment une efficacité améliorée, des cycles de test plus rapides et une couverture de test améliorée.

Dans CBT, la première étape consiste à détecter les modifications apportées à la base de code, notamment les modifications apportées au code source, aux paramètres de configuration et aux schémas de base de données. Cela se fait généralement à l'aide de systèmes de contrôle de version comme Git ou d'outils de construction automatisés. Une fois ces changements identifiés, une analyse d'impact est effectuée pour comprendre comment ces modifications pourraient influencer différentes parties de l'application logicielle et ses dépendances associées. Cette analyse permet de sélectionner les cas de tests les plus pertinents.

Après l'analyse d'impact, vous devez créer ou sélectionner des données de test pertinentes pour les modifications spécifiques apportées. Ces données sont utilisées pour exécuter des scénarios de test qui ciblent le code ou les fonctionnalités modifiés. Ces cas de tests sont conçus pour cibler les domaines de l'application susceptibles d'être affectés par les modifications, économisant ainsi du temps et des ressources en évitant l'exécution inutile de tests sans rapport avec les modifications. Les cas de test sélectionnés sont ensuite exécutés et les résultats sont rapportés. Tous les défauts ou problèmes découverts au cours de cette phase de test sont signalés à l'équipe de développement pour résolution. De plus, les tests basés sur les changements intègrent des tests de régression, qui impliquent de réexécuter un sous-ensemble de cas de test existants pour garantir que les changements n'ont pas eu d'impact par inadvertance sur d'autres parties du système.

Avantages de la mise en œuvre de tests basés sur le changement

La mise en œuvre de tests basés sur les modifications offre de nombreux avantages pour les processus de développement logiciel et d'assurance qualité :

  • Efficacité. Les tests basés sur les modifications améliorent l'efficacité des tests car ils ciblent uniquement les domaines spécifiques affectés par les modifications de code. Cela signifie qu'au lieu de tester à nouveau l'ensemble de l'application, ce qui peut prendre du temps et des ressources, seul un sous-ensemble de scénarios de test liés aux modifications doit être exécuté. Cette approche réduit la redondance, accélère les cycles de test et permet des itérations de développement plus rapides.
  • Commentaires plus rapides. Les retours rapides aux développeurs sont souvent méprisés lors des tests de logiciels. Grâce aux tests basés sur les modifications, les développeurs peuvent rapidement vérifier si leurs modifications ont été intégrées avec succès et si elles ont introduit des défauts dans le processus. Grâce à cette boucle de rétroaction immédiate, les développeurs peuvent résoudre les problèmes rapidement, empêchant ainsi la propagation des erreurs et réduisant les temps de cycle de développement.
  • Utilisation réduite des ressources. Les tests basés sur les modifications préservent les ressources de test puisque seuls les cas de test pertinents pour les modifications de code sont exécutés. Ceci est particulièrement utile dans les projets à grande échelle comportant des suites de tests étendues, où l'exécution d'une suite de régression complète pour chaque modification peut nécessiter beaucoup de ressources. Lorsque seuls les cas de test pertinents sont sélectionnés pour les tests, cela permet de réduire les coûts et aide les équipes de test à allouer leurs ressources plus efficacement.
  • Augmentation de la productivité des développeurs. Lorsque des défauts sont détectés dans les étapes ultérieures du développement, la capacité du développeur à se concentrer sur l'écriture de nouveau code est souvent perturbée pour l'analyse et la correction des défauts. Les tests basés sur les modifications permettent aux développeurs de travailler plus efficacement et en toute confiance, sachant que leurs modifications ont été minutieusement testées avant l'intégration. Minimiser les perturbations améliore la productivité et le moral des développeurs.
  • Une plus grande confiance dans les changements de code. Les tests basés sur les modifications donnent confiance aux développeurs et aux parties prenantes sur le fait que les modifications du code n'auront pas d'impact négatif sur la stabilité du logiciel. Cette confiance peut conduire à des mises à jour logicielles plus fréquentes et innovantes.
  • Qualité logicielle améliorée. C’est probablement l’avantage le plus important des tests basés sur les changements. CBT contribue à l'amélioration de la qualité des logiciels en garantissant que les modifications du code n'introduisent pas de nouveaux défauts ou n'impactent pas négativement les fonctionnalités existantes. Il joue un rôle crucial dans le maintien de la stabilité et de la fiabilité du logiciel. L'approche de test ciblée permet de détecter et de résoudre les problèmes dès le début du processus de développement, réduisant ainsi le risque de fournir des logiciels de qualité inférieure aux utilisateurs finaux.
  • Prise en charge agile et CI/CD. Les tests basés sur le changement sont bien adaptés aux méthodologies de développement Agile et pipelines d’intégration continue/livraison continue (CI/CD). Dans les environnements Agile, où les changements de code rapides et fréquents sont la norme, les tests basés sur les changements permettent de garantir que les mises à jour logicielles peuvent être publiées sans compromettre la qualité.
  • Économies de coûts. La mise en œuvre de tests basés sur les changements peut entraîner des économies de plusieurs manières. Il réduit le temps et les ressources nécessaires aux tests, minimisant ainsi les dépenses associées aux suites de tests étendues et aux tests de régression. La détection précoce des défauts et leur résolution plus rapide permettent également de réduire les coûts en empêchant les défauts d'atteindre les étapes ultérieures du développement ou de la production, où leur réparation peut être plus coûteuse.

Comment les tests basés sur le changement contribuent-ils au développement de logiciels ?

Vous trouverez ci-dessous quelques-unes des façons dont les tests basés sur le changement contribuent au développement de logiciels.

Validation des modifications

Les tests basés sur les modifications garantissent que toute modification ou ajout au logiciel répond aux exigences prévues et n'introduit pas de défauts. Ceci est crucial pour valider de nouvelles fonctionnalités ou des corrections de bugs. Lorsque les efforts de test se concentrent sur les modifications spécifiques apportées, les développeurs peuvent rapidement vérifier si les modifications fonctionnent correctement et s'alignent sur les objectifs du projet. Cette pratique améliore la qualité globale du logiciel et minimise les risques que des problèmes passent inaperçus.

Les tests de régression

Les tests de régression, le processus de vérification que les nouvelles modifications n'interrompent pas les fonctionnalités existantes, repose en grande partie sur des tests basés sur les modifications. Lorsque les développeurs apportent des modifications à la base de code, qu'il s'agisse de corrections de bogues ou d'améliorations de fonctionnalités, il existe un risque d'introduire involontairement de nouveaux bogues ou de perturber des parties du logiciel qui fonctionnaient auparavant. Les tests basés sur les modifications ciblent les zones du code affectées par les modifications récentes, rendant les tests de régression plus efficaces et plus précis. Cela garantit que le logiciel reste stable au fur et à mesure de son évolution.

S'adapter aux pratiques agiles

CBT s'aligne sur les pratiques de développement logiciel Agile, qui sont plus adaptables aux équipes de développement modernes. Dans les méthodologies Agile, les logiciels sont développés de manière incrémentale et itérative. Cela signifie que chaque itération peut impliquer plusieurs changements et améliorations. Ainsi, CBT aide les équipes à concentrer leurs efforts de tests sur les dernières modifications, leur permettant de valider les progrès réalisés à chaque itération. Cette approche prend en charge les cycles de développement rapides d'Agile et garantit que le logiciel reste cohérent avec l'évolution des exigences.

Gestion des risques

Les tests basés sur les modifications sont un élément essentiel de la gestion des risques dans le développement de logiciels. Il facilite l’identification précoce des problèmes, des vulnérabilités et des pièges potentiels associés aux changements récents. En concentrant les tests sur les domaines touchés par ces changements, les équipes de développement peuvent découvrir et gérer les risques avant qu'ils ne dégénèrent en problèmes importants. Par extension, la probabilité de retouches coûteuses, de retards ou de problèmes après la publication est évitée.

Meilleures pratiques pour des tests efficaces basés sur les changements

Les tests basés sur les modifications constituent une approche précieuse dans le développement de logiciels, mais pour en tirer le meilleur parti, plusieurs bonnes pratiques doivent être suivies.

Documentation claire des modifications

Tenir des enregistrements clairs et complets de toutes les modifications apportées à la base de code. Incluez des informations telles que l’objectif du changement, les fichiers de code concernés et des références aux problèmes ou exigences pertinents. Une documentation claire aide les testeurs et les développeurs à comprendre le contexte des changements et à planifier plus efficacement leurs efforts de test.

Vous pouvez utiliser des systèmes de contrôle de version, comme Git, pour gérer et suivre les modifications de code. Chaque modification doit être associée à un message de validation qui fournit un résumé concis et informatif de la modification.

Prioriser les chemins critiques

Évaluez l'impact des modifications sur le logiciel en identifiant les chemins critiques ou les fonctionnalités principales qui peuvent être affectées. Concentrez les efforts de tests initiaux sur ces domaines pour garantir que les parties les plus essentielles de l’application restent robustes et fonctionnelles. Vous pouvez adopter une évaluation des risques pour vous aider à prioriser les tests en fonction du risque associé à des changements spécifiques. Les modifications à haut risque, telles que les mises à jour de sécurité ou les modifications d’algorithmes de base, devraient faire l’objet de tests plus approfondis que les modifications à faible risque, comme les mises à jour cosmétiques.

Automatisez les tests de régression

Investir dans l' outils d'automatisation des tests qui permettent une exécution efficace des tests de régression. Des suites de tests automatisés peuvent être développées pour valider les modifications rapidement et de manière répétée, réduisant ainsi le risque d'erreur humaine et permettant de gagner du temps. En outre, intégrer des tests automatisés dans votre pipeline d'intégration continue (CI) pour garantir que les tests sont automatiquement exécutés chaque fois que de nouvelles modifications sont validées. Cela fournit un retour rapide aux développeurs et leur permet de détecter les problèmes dès le début du processus de développement.

Mettre en œuvre l'intégration continue

Établissez un pipeline CI/CD robuste. Ce pipeline doit automatiquement créer, tester et déployer votre application chaque fois que des modifications sont transmises au référentiel. Cette approche favorise des tests fréquents et l'intégration des modifications, améliorant ainsi la stabilité et la fiabilité globales du logiciel.

Ce qui suit lorsque vous disposez d'un pipeline CI/CD est un retour immédiat aux développeurs. Cela garantit que les développeurs reçoivent un retour immédiat sur la qualité et l’exactitude de leurs modifications de code. Un retour rapide permet une identification et une résolution rapides des problèmes, réduisant ainsi les risques de propagation de défauts dans la base de code.

Adopter les tests basés sur le changement pour un meilleur développement logiciel

La mise en œuvre de tests basés sur les changements est une étape fondamentale vers un meilleur développement logiciel. L'évolution continue qui sillonne l'industrie du logiciel exige des méthodologies de test plus efficaces et plus adaptables, et les tests basés sur les changements offrent une nouvelle perspective en mettant l'accent sur l'adaptabilité. Ce passage de plans de tests rigides et statiques à une approche dynamique et plus réactive nous permet de suivre le rythme d'un paysage logiciel en constante évolution et de relever les défis émergents de manière proactive.

Avec les tests basés sur les modifications, les chances de détection précoce des défauts, une collaboration améliorée entre les équipes de développement et de test et une qualité de code améliorée sont augmentées. Du point de vue de l'utilisateur, les tests basés sur le changement aident également à développer des solutions logicielles qui sont non seulement réactives au changement, mais également mieux adaptées à l'évolution des besoins des utilisateurs. Pour réussir à mettre en œuvre des tests basés sur le changement, les organisations doivent investir dans les outils et la formation appropriés, favoriser une culture d'apprentissage continu et promouvoir la collaboration interfonctionnelle. Ce faisant, ils peuvent créer un environnement de test qui prospère grâce au changement plutôt que de s’en détourner.

Concentrez vos tests avec des tests basés sur les changements